La famille de Tanner Krupa demande l’aide du public au sixième anniversaire de l’homicide tragique

Surrey, Équipe intégrée d'enquête sur les homicides

2023-08-20 08:00 HAP

Dossier nº 2017-1218

La famille de Tanner Krupa, une victime d’homicide de 19 ans venant d’Edmonton, demande l’aide du public au sixième anniversaire de son décès. 

Contexte :

Le 20 août 2017, vers 5 h, des agents du Détachement de la GRC de Surrey sont intervenus à la suite du signalement de tapage dans le pâté de maisons 6900 de la rue 127A, à Surrey, en Colombie-Britannique. Lorsqu’ils sont arrivés sur les lieux, les agents de première ligne ont trouvé un homme de 19 ans inconscient, il avait été victime d’une agression à l’arme blanche. Malheureusement, ils ne pouvaient rien faire; l’homme a succombé à ses blessures. L’Équipe intégrée d’enquête sur les homicides (EIEH) a pris en charge l’enquête et a commencé à travailler en partenariat avec le Détachement de la GRC de Surrey, le bureau des coroners de la Colombie-Britannique et la Section intégrée de l’identité judiciaire. 

La victime de ce crime était Tanner Krupa, 19 ans, d’Edmonton.

Tanner, qui était récemment diplômé de l’école secondaire Archbishop O’Leary d’Edmonton, avait commencé à travailler comme opérateur d’appareil de forage dirigé et économisait de l’argent pour aller à l’université où il avait prévu étudier la kinésiologie. Comme il s’était fait offrir du travail en Colombie-Britannique, Tanner s’était rendu à Surrey afin de travailler pour une entreprise installant des lignes de fibre optique. La vie de Tanner a été tragiquement écourtée trois jours après son second déploiement.

Maintenant, six années plus tard, Kim Krupa, la mère de Tanner, est toujours en quête de réponses.

« C’est une situation que vous ne pouvez jamais vous imaginer dans votre vie, c’est-à-dire enterrer un enfant de 19 ans, se chagrine Kim Krupa, la mère de Tanner Krupa. Nous n’avons même pas une idée de ce qui est arrivé à notre garçon et son meurtre a été commis il y a six ans. Nous voulons vraiment savoir ce qui lui est arrivé; si une personne détient des renseignements, nous la prions de se manifester et de nous donner ces réponses. » 

Dossier de l’EIEH : 2017-1218 – Homicide de Tanner Krupa – Version courte – YouTube

Transcription

Temps indiqué sous le format 00:00:00 = h:min:s
VD : = Vidéodescription
A : = Son et musique dans la vidéo
V : = Voix qui parle dans la vidéo
T : = Texte à l’écran

00:00:00 to 00:00:04
T : [ Dossier de l’EIEH : 2017-1218
Homicide de Tanner Krupa ]

00:00:05 to 00:00:07
V : Je vous en prie, faites ce qui est juste.

00:00:07 to 00:00:09
T : [ Photo de Tanner Krupa ]

00:00:09 to 00:00:12
V : Notre famille n’est plus la même sans lui et son visage souriant,

00:00:12 to 00:00:15
V : sans ses fameuses blagues…

00:00:15 to 00:00:21
V : Il a… il a laissé un grand vide, que rien ne pourra jamais remplir. Rien.

00:00:21 to 00:00:23
V : Et ça ne devrait pas être comme ça.

00:00:23 to 00:00:25
V : Aucun parent ne devrait enterrer un enfant.

00:00:25 to 00:00:29
V : C’est lui qui devait m’enterrer, et pas le contraire.

00:00:29 to 00:00:34
V : Jamais je n’aurais imaginé qu’un jour…

00:00:34 to 00:00:38
V : J’enterrerais mon enfant de dix-neuf ans. Jamais de la vie.

00:00:45 to 00:00:46
V : Donnez-nous des réponses.

00:00:46 to 00:00:48
V : Nous ne savons pas ce qui est arrivé à Tanner cette nuit-là.

00:00:48 to 00:00:50
V : Nous n’en avons aucune idée.

00:00:50 to 00:00:54
V : Il a, vous savez, il a été retrouvé sans vie,

00:00:54 to 00:00:59
V : et nous n’avons aucune idée de ce qui est arrivé à notre garçon

00:00:59 to 00:01:01
V : il y a six ans.

00:01:01 to 00:01:05
V : Nous tenons vraiment à savoir ce qui lui est arrivé.

00:01:05 to 00:01:09
V : Si vous savez quelque chose,

00:01:09 to 00:01:11
V : je vous en prie, manifestez-vous et donnez-nous ces réponses.

00:01:15 to 00:01:18
V : Nous nous demandons chaque jour ce qui lui est arrivé.

00:01:18 to 00:01:22
V : Comment est-ce arrivé? Où? Pourquoi?

00:01:22 to 00:01:25
V : Pour que nous puissions en quelque sorte

00:01:25 to 00:01:26
V : enterrer tout ça avec Tanner,

00:01:26 to 00:01:30
V : lui apporter la paix. Nous apporter la paix.

00:01:30 to 00:01:36
V : Pour enfin savoir ce qui s’est passé cette nuit-là

00:01:36 to 00:01:39
V : et ne plus avoir à y penser chaque jour de notre vie.

00:01:39 to 00:01:41
V : Savoir ce qui s’est passé, qui l’a fait,

00:01:41 to 00:01:44
V : et pourquoi? Pourquoi? Oui, la plus grande question : pourquoi?

00:01:49 to 00:01:53
T : [ Si vous avez de l’information
sur le meurtre de Tanner Krupa… ]

00:01:53 to 00:01:59
T : [ Communiquez avec l’EIEH par téléphone : 1-877-551-IHIT
ou par courriel : ihitinfo@rcmp-grc.gc.ca ]

00:01:59 FIN.

[end of transcript]

Transcription

Temps indiqué sous le format 00:00:00 = h:min:s
VD : = Vidéodescription
A : = Son et musique dans la vidéo
V : = Voix qui parle dans la vidéo
T : = Texte à l’écran

00:00:00 à 00:00:06
T : [ Dossier de l’EIEH : 2017-1218
Homicide de Tanner Krupa ]

00:00:06 à 00:00:11
T : [ Que s’est-il passé à Tanner? ]

00:00:12 à 00:00:14
V : Je m’appelle Kim Krupa. Je suis la mère de Tanner.

00:00:16 à 00:00:19
T : [ Quand on entrait dans une pièce,
on savait qu’il était là. ]

00:00:19 à 00:00:22
V : Il avait un rire inoubliable.

00:00:22 à 00:00:26
V : Quand on entrait dans une pièce, on savait qu’il était là.

00:00:26 à 00:00:31
V : Il mettait de la vie dans chaque pièce, chaque fête. Partout.

00:00:32 à 00:00:34
V : Tanner est né ici, à Edmonton.

00:00:34 à 00:00:38
V : Oui. Le 14 août 1998 à 8 h 39.

00:00:38 à 00:00:42
V : Il travaillait ici, à Edmonton.

00:00:42 to 00:00:47
V : On lui a demandé, par téléphone, d’aller conduire un camion et

00:00:47 à 00:00:53
V : d’installer la fibre optique dans des quartiers de Surrey.

00:00:53 à 00:00:55
V : Il y est donc allé.

00:00:55 à 00:00:59
V : Il est revenu à la maison après sa première affectation.

00:00:59 à 00:01:02
V : Puis, trois jours après avoir commencé sa deuxième affectation…

00:01:03 à 00:01:06
T : [ J’avais juste un pressentiment. ]

00:01:07 à 00:01:13
V : J’ai commencé à lui envoyer des messages textes vers 10 h du matin. Aucune réponse, rien.

00:01:13 à 00:01:16
V : Son père me disait de ne pas m’en faire, qu’il était probablement endormi.

00:01:16 à 00:01:19
V : Je ne sais pas. J’avais juste un pressentiment,

00:01:19 à 00:01:20
V : comme il avait l’habitude de toujours répondre à mes messages textes.

00:01:22 à 00:01:25
V : Puis, vers 3 h du matin,

00:01:25 à 00:01:30
V : la GRC cognait à la porte pour nous annoncer la nouvelle.

00:01:31 à 00:01:35
V : Qu’il… qu’il avait été victime d’un homicide.

00:01:37 à 00:01:40
T : [ Notre vie est divisée. ]

00:01:41 à 00:01:44
V : Je veux savoir, j’ai besoin de savoir ce qui s’est passé cette nuit-là, et pourquoi.

00:01:44 à 00:01:47
V : Pourquoi cette personne lui a ôté la vie?

00:01:47 à 00:01:50
V : J’essaie de garder espoir sans lui.

00:01:50 à 00:01:55
V : Notre vie est divisée.

00:01:55 à 00:01:58
V : On se demande toujours si tel événement a eu lieu avant la mort de Tanner,

00:01:58 à 00:02:00
V : ou après.

00:02:00 à 00:02:05
V : C’est généralement ce à quoi ressemble notre vie; il y a un avant et un après.

00:02:05 à 00:02:10
V : Et, vous savez, j’essaie de survivre à chaque journée,

00:02:10 à 00:02:13
V : de mettre un sourire sur mon visage

00:02:13 à 00:02:16
V : et de retrouver la joie.

00:02:16 à 00:02:20
V : Je passe parfois de bons moments,

00:02:20 à 00:02:23
V : mais je finis par me sentir mal parce qu’il n’est plus là.

00:02:23 à 00:02:27
V : C’est… c’est un cheminement.

00:02:28 à 00:02:31
V : Notre famille n’est plus la même sans lui et son visage souriant,

00:02:31 à 00:02:34
V : sans ses fameuses blagues.

00:02:34 à 00:02:38
V : Vous savez, son père et lui faisaient toujours de la motoneige ensemble.

00:02:38 à 00:02:41
V : Il a… il a laissé un grand vide,

00:02:41 à 00:02:44
V : que rien ne pourra jamais remplir. Rien.

00:02:45 à 00:02:47
V : Et ça ne devrait pas être comme ça.

00:02:47 à 00:02:49
V : Aucun parent ne devrait enterrer un enfant.

00:02:49 à 00:02:53
V : C’est lui qui devait m’enterrer, et pas le contraire.

00:02:53 à 00:02:57
V : Jamais je n’aurais imaginé qu’un jour

00:02:57 à 00:03:02
V : j’enterrerais mon enfant de dix-neuf ans. Jamais de la vie.

00:03:10 à 00:03:13
V : J’ai besoin de savoir ce qui s’est passé cette nuit-là, et pourquoi.

00:03:13 à 00:03:15
V : Pourquoi quelqu’un lui a ôté la vie?

00:03:16 à 00:03:17
V : Je vous en prie, faites ce qui est juste.

00:03:17 à 00:03:19
V : Manifestez-vous.

00:03:19 à 00:03:20
V : S’il vous plaît, téléphonez à l’EIEH.

00:03:20 à 00:03:30
V : Donnez-nous des réponses, aidez notre famille à amorcer son deuil.

00:03:31 à 00:03:33
V : Tanner a deux sœurs.

00:03:33 à 00:03:35
V : Nous avons deux petits-enfants.

00:03:36 à 00:03:40
V : Son meilleur ami est toujours mal en point.

00:03:40 à 00:03:42
V : Ses amis pleurent sa perte.

00:03:44 à 00:03:50
V : Je vous en prie, manifestez-vous, téléphonez à l’EIEH.

00:03:50 à 00:03:53
V : Parlez-leur.

00:03:53 à 00:03:57
V : Dites-leur ce que vous savez, même si vous jugez que c’est insignifiant. Peu importe.

00:03:57 à 00:04:00
V : Si vous avez de l’information

00:04:00 à 00:04:04
V : sur cette nuit-là, je vous en prie, manifestez-vous.

00:04:05 à 00:04:07
V : Faites ce qui est juste.

00:04:09 à 00:04:11
T : [ …Que s’est-il arrivé à notre garçon? ]

00:04:12 à 00:04:13
V : Donnez-nous des réponses.

00:04:13 à 00:04:15
V : Nous ne savons pas ce qui est arrivé à Tanner cette nuit-là.

00:04:15 à 00:04:18
V : Nous n’en avons aucune idée.

00:04:18 à 00:04:21
V : Il a, vous savez, il a été retrouvé sans vie,

00:04:21 à 00:04:26
V : et nous n’avons aucune idée de ce qui est arrivé à notre garçon

00:04:26 à 00:04:28
V : il y a six ans.

00:04:28 à 00:04:32
V : Nous tenons vraiment à savoir ce qui lui est arrivé.

00:04:32 à 00:04:36
V : Si vous savez quelque chose,

00:04:36 à 00:04:39
V : je vous en prie, manifestez-vous et donnez-nous ces réponses.

00:04:42 à 00:04:45
V : Les deux premières années, nous n’étions qu’en état de choc.

00:04:45 à 00:04:46
V : Je ne pense pas que nous réalisions.

00:04:46 à 00:04:49
V : Vous savez, nous attendions qu’il revienne, qu’il entre par la porte d’entrée.

00:04:50 à 00:04:53
V : Et puis… Oui.

00:04:53 à 00:04:57
V : J’ai l’impression que je m’approche chaque jour du moment où je le retrouverai.

00:04:58 à 00:05:02
V : Je veux simplement honorer la mémoire de Tanner

00:05:02 à 00:05:07
V : et faire du bien, essayer d’aimer,

00:05:07 à 00:05:10
V : essayer d’avoir de la compassion et de redonner.

00:05:12 à 00:05:15
T : [ Et, à son anniversaire…
V : nous honorons la mémoire de Tanner. ]

00:05:16 à 00:05:19
V : Nous avons mis sur pied un organisme de bienfaisance et,

00:05:19 à 00:05:24
V : chaque année, nous allons voir les plus démunis à Edmonton

00:05:24 à 00:05:27
V : pour leur remettons ce que nous appelons les « sacs de Tanner ».

00:05:27 à 00:05:32
V : Nous les remplissons de produits de toilette, de couvertures, de chapeaux, de mitaines.

00:05:32 à 00:05:38
V : Tout ce dont les plus démunis ont besoin au cours de l’année.

00:05:39 à 00:05:40
V : Et, à son anniversaire,

00:05:40 à 00:05:45
V : à son anniversaire, nous nous rassemblons tous chez un ami

00:05:45 à 00:05:48
V : pour honorer la mémoire de Tanner, le temps d’une fin de semaine.

00:05:48 à 00:05:51
V : Nous buvons à sa mémoire. Nous jouons à des jeux.

00:05:51 à 00:05:55
V : Nous parlons tous de lui.

00:05:55 à 00:05:58
V : Nous relâchons des ballons et des lanternes.

00:05:58 à 00:06:03
V : Nous avons relâché des papillons.

00:06:03 à 00:06:06
V : Oui… Nous en avons fait beaucoup.

00:06:06 à 00:06:09
V : Il y a toujours au moins cent personnes, chaque année.

00:06:09 à 00:06:13
V : Ses amis viennent encore chaque année.

00:06:14 à 00:06:18
T : [ Si vous avez de l’information
V : sur le meurtre de Tanner Krupa… ]

00:06:18 à 00:06:24
T : [ Communiquez avec l’EIEH par téléphone : 1-877-551-IHIT
ou par courriel : ihitinfo@rcmp-grc.gc.ca ]

00:06:24 FIN.

[end of transcript]

La famille et les amis de Tanner ont conçu un site Web pour raconter son histoire en espérant qu’une personne ayant des renseignements sur son meurtre se manifestera. L’adresse du site Web est www.whathappenedtotanner.com (en anglais seulement).

« Nous avons mis sur pied un organisme de bienfaisance. Chaque année, nous allons à la rencontre des personnes dans le besoin à Edmonton et nous leur remettons des Tanner’s Totes (sacs fourre-tout de Tanner). Nous mettons des articles de toilette, des couvertures, des tuques, et des mitaines dans les sacs; tout ce dont les personnes peuvent avoir besoin tout au long de l’année, explique Kim Krupa. Je veux juste poursuivre l’héritage de Tanner, essayer de faire de bonnes actions, de faire preuve de dévouement et de compassion et d’apporter ma contribution. » 

Toute personne qui détient des renseignements est priée d’appeler la ligne d’information de l’EIEH, au 1 877 551 IHIT (4448), ou d’envoyer un courriel à l’adresse infoeieh@rcmp-grc.gc.ca.

Diffusé par :

Serg. Timothy Pierotti

Agent des relations avec les médias
Équipe intégrée d'enquête sur les homicides (EIEH)
14200, voie Green Timbers, Surrey (C.-B.) V3T 6T3
Bureau : 778-290-5202

Courriel : medias_eieh_dive@rcmp-grc.gc.ca
Site Web : equipedeshomicides.ca

Suivez-nous :
Date de modification :