Un homme fait face à plusieurs accusations à la suite d’un excès de vitesse

Nelson, Patrouille routière de la C.-B., atrouille routière, Groupe de la Sécurité routière

2022-05-30 08:43 HAP

Dossier nº 2301-2022-2295

Alors que s’achève la campagne de sensibilisation à la conduite dangereuse d’une durée d’un mois menée par les policiers de la patrouille routière de la Colombie Britannique, un homme de la région fait face à plusieurs accusations après avoir été arrêté pour avoir dépassé de près de 40 kilomètres/heure la limite permise. Le 19 mai 2022, pendant l’heure de pointe de l’après-midi, un policier du Groupe intégré de la sécurité routière de la patrouille routière de la Colombie Britannique a intercepté un conducteur qui roulait à presque 40 km/h au-dessus de la limite permise sur l’autoroute 3A, entre Nelson et Castlegar. Le policier a suivi le véhicule et a activé le gyrophare et la sirène. Le conducteur roulant à vive allure s’est alors rangé sur l’accotement, puis s’est retrouvé dans le fossé, mais il a continué de rouler à une vitesse excessive. Le policier a réussi à intercepter le véhicule et à l’immobiliser. L’enquête concernant l’excès de vitesse a pris une autre tournure lorsque le policier a remarqué des signes probants de facultés affaiblies attribuables à la consommation de drogue. Le conducteur a été arrêté pour conduite avec facultés affaiblies après avoir échoué au test de sobriété normalisé et a fourni un faux nom. En poursuivant son enquête, le policier a rapidement constaté que le conducteur ne disait pas la vérité à propos de son nom. La véritable identité du conducteur a fini par être établie après que des pièces d’identité ont été trouvées dans son véhicule. Il s’agit d’un homme de 54 ans de Crescent Valley.

Il s’est avéré que le conducteur était visé par plusieurs mandats d’arrestation dans différentes administrations (se trouver illégalement en liberté, interdiction de conduire, entrave au travail d’un agent de la paix, défaut de se conformer à une ordonnance de probation, bris d’engagement et plusieurs infractions liées à des armes à feu), qu’il détenait un permis de conduire expiré, qu’il était soumis à une interdiction de conduire et qu’il était en possession d’une substance désignée. Le conducteur a été placé en détention pendant la nuit, puis il a comparu devant le tribunal pour les mandats d’arrestation non exécutés. Il a ensuite été libéré par le tribunal. Sa prochaine comparution aura lieu le 21 juin 2022.

En prime, une nouvelle policière du Service de police de Nelson faisait un quart de travail auprès du Groupe intégré de la sécurité routière pendant le volet consacré à la formation sur le terrain de sa formation, et elle a été en mesure d’appliquer ses nouvelles compétences pour contribuer à assurer la sécurité sur nos routes. « Je suis très reconnaissant que ce conducteur ait été arrêté avant qu’il se blesse ou qu’il blesse d’autres personnes gravement. Même si la campagne de sensibilisation à la conduite dangereuse tire à sa fin, nous continuons de surveiller les conducteurs qui mettent sérieusement la vie des autres en danger », a déclaré Chad Badry, inspecteur de la GRC et officier responsable de la patrouille routière de la Colombie-Britannique pour la région de Kootenay.

Diffusé par :

Insp. Chad Badry

Off. resp. par intérim Patrouille routière du Kootenay
Patrouille routière de la C.-B.
1010, rue Second, Nelson (C.-B.) V1L 6A2
Bureau : 250-354-5146
Télécopieur : 250-354-5126

Courriel : chad.badry@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :