Évolution de l’uniforme de la GRC : Un aperçu de notre histoire

District du Sud-Est

2023-07-26 13:14 HAP

Aux termes de la Loi sur les langues officielles, ce bureau n'offre des services au public qu'en anglais. Vous trouverez des renseignements généraux dans les deux langues officielles à cb.grc.ca et à www.grc.ca. La présente page est disponible dans les deux langues du fait qu'elle est également publiée sur le site www.grc.ca.

Under the Official Languages Act, this office provides services to the public in English only. You will find general information in both official languages at bc.rcmp.ca and www.rcmp.ca. This page is available in both English and French because it is also posted on bc.rcmp.ca.

Les éléments uniques et internationalement reconnus de l’uniforme de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) tirent leurs racines de la riche histoire canadienne. Cet uniforme est un symbole de la fierté nationale, de l’intégrité et du dévouement inébranlable dont les membres de la GRC font preuve au quotidien. Dans le présent article contenant diverses images, nous explorerons l’histoire et l’évolution de l’uniforme de la GRC en expliquant la façon dont chacun des éléments a évolué pour s’adapter aux demandes changeantes et au contexte culturel diversifié.

Les éléments uniques et internationalement reconnus de l’uniforme de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) tirent leurs racines de la riche histoire canadienne.

Description de la photo : Les éléments uniques et internationalement reconnus de l’uniforme de la GRC tirent leurs racines de la riche histoire canadienne.

La GRC, qui se nommait alors la Police à cheval du Nord-Ouest (PCNO), a été établie en 1873 dans le but de maintenir la loi et l’ordre, principalement dans les territoires de l’Ouest du pays. L’uniforme de la PCNO reprenait de nombreux éléments des traditions militaires britanniques, dont le casque blanc. Toutefois, l’uniforme de la PCNO avait été conçu en fonction des températures souvent extrêmes de l’Ouest du Canada. En hiver, les membres de la PCNO portaient un manteau en fourrure de bison, un chapeau de fourrure, des mitaines, ainsi que de longs bas de laine.

L’uniforme de la PCNO reprenait de nombreux éléments des traditions militaires britanniques, dont le casque blanc.

Description de la photo : L’uniforme de la PCNO reprenait de nombreux éléments des traditions militaires britanniques, dont le casque blanc.

Au cours des 150 dernières années, l’uniforme de la GRC a fait l’objet de nombreuses améliorations, chacune reflétant la constante évolution des rôles et responsabilités de l’organisation. L’un des changements a été l’adoption du fameux Stetson, chapeau mieux adapté au climat canadien. Dans le même ordre d’idée, les culottes d’équitation ont été remplacées par le pantalon bleu, qui est plus confortable et facile à entretenir. Chaque changement a préservé le prestige général de l’uniforme tout en mettant en évidence l’engagement de la GRC envers l’adaptabilité et la fonctionnalité.

Le fameux Stetson a été adopté en vue d’améliorer l’uniforme, car le chapeau était mieux adapté au climat canadien.

Description de la photo : Le fameux Stetson a été adopté en vue d’améliorer l’uniforme, car le chapeau était mieux adapté au climat canadien.

Le rouge écarlate est devenu emblématique de l’uniforme de la GRC. La couleur, inspirée des manteaux rouges de l’armée britannique, se distinguait du bleu associé à l’armée américaine et représentait un symbole de courage et de force. L’ajout de boutons dorés et d’emblèmes similaires à ceux de la royauté a fait de la tunique rouge un symbole reconnu partout au pays, ainsi qu’une représentation matérielle de son héritage historique. De nos jours, la tunique rouge n’est portée que lors de cérémonies et d’événements spéciaux. Elle permet de repérer rapidement un gendarme et constitue un emblème international de la GRC et du Canada depuis plus d’un siècle.

La tunique rouge n’est portée que lors de cérémonies et d’événements spéciaux.

Description de la photo : La tunique rouge n’est portée que lors de cérémonies et d’événements spéciaux.

Mis à part la tunique rouge, le chapeau Stetson est un autre élément caractéristique important de l’uniforme de cérémonie de la GRC. Introduit dans la deuxième moitié du 19e siècle pour protéger les gendarmes des durs hivers canadiens, le chapeau est fait de feutre et de cuir et possède un large rebord. La GRC avait également un accessoire pour transporter l’équipement essentiel, soit le ceinturon Sam Browne, nommé en l’honneur de Sir Samuel J. Browne, le général de l’armée britannique qui l’a inventé. N’oublions pas non plus de mentionner les bottes brunes toujours bien cirées grâce à l’entretien méticuleux des agents de la GRC.

Mis à part la tunique rouge, le chapeau Stetson est un autre élément caractéristique important de l’uniforme de cérémonie de la GRC.

Description de la photo : Mis à part la tunique rouge, le chapeau Stetson est un autre élément caractéristique important de l’uniforme de cérémonie de la GRC.

La tunique rouge, le Stetson et les bottes brunes sont maintenant seulement portés lors d’occasions spéciales. L’uniforme quotidien d’aujourd’hui est pratique et adapté aux rigueurs du travail policier moderne. Il est composé d’une chemise grise, d’un pantalon cargo bleu foncé et de bottes noires polyvalentes et conçu pour les nombreux rôles que doit assumer un agent de la GRC. La GRC continuera bientôt la modernisation de l’uniforme de service et effectue actuellement des essais sur le terrain pour l’utilisation d’une nouvelle chemise marine. L’objectif de l’uniforme contemporain est d’être confortable, professionnel et performant.

L’uniforme quotidien d’aujourd’hui est pratique et adapté aux rigueurs du travail policier moderne.

Description de la photo : L’uniforme quotidien d’aujourd’hui est pratique et adapté aux rigueurs du travail policier moderne.

Tout au long de l’histoire de la GRC, l’uniforme a toujours été plus que de simples vêtements. Sa riche histoire et son apparence emblématique en font un symbole de fierté nationale et de l’engagement des gendarmes envers le maintien du droit. L’uniforme a évolué pour s’adapter aux besoins modernes, mais reflète toujours le respect pour son héritage de service aux Canadiens et Canadiennes.

Nous invitons les lecteurs à faire part de leurs expériences ou de leurs photos liées à l’uniforme de la GRC. Communiquez avec nous sur les médias sociaux pour célébrer les 150 ans de cet uniforme symbolique enraciné dans l’histoire et la fierté du Canada.

Diffusé par :

Cap. James Grandy

S.-off.-cons. de district (relations avec les médias)
Southeast District
Bureau : 250-460-2398

Courriel : james.grandy@rcmp-grc.gc.ca

Suivez-nous :
Date de modification :